Ahmad Imran

L'utilisation non-autorisée des renseignements personnels et le vol de données : est-ce la même chose?
linkedin-icon

Biographie

La pratique d’Imran Ahmad est axée sur les technologies, la cybersécurité et le droit de la protection de la vie privée. Il met en œuvre des stratégies pour contrer les cybermenaces et les atteintes à la protection des données et conseille sur l’évaluation des risques juridiques, la conformité, la vérification diligente, la répartition du risque, la sécurité ainsi que sur la préparation et l’intervention en cas d’atteinte à la protection des données.

Il conseille également sur la concession de licence et les contrats d’impartition et de fournisseurs de services, ainsi que sur d’autres questions commerciales relatives à l’exercice d’activités commerciales sur Internet, en nuage et dans l’environnement numérique.

Imran se spécialise particulièrement dans les questions de transfert transfrontalier de données et les programmes de gouvernance à l’échelle de l’entreprise liés à la protection de la vie privée et à la gouvernance de l’information.

 

L’utilisation non-autorisée des renseignements personnels et le vol de données : est-ce la même chose?

Panéliste

Les récents cas de vols de renseignement personnel au Canada et aux États-Unis ont permis au public de constater à quel point il est difficile de protéger les données sensibles détenues par une entreprise. Les pénalités imposées dans certains cas en font foi. Mais en quoi ces événements sont-ils différents des cas d’utilisation non autorisée des renseignements personnels par les médias sociaux? Est-ce que le fardeau devrait être sur les épaules des utilisateurs ou des Facebook et Google de ce monde? Est-il justifié que ces dernières monétisent nos informations personnelles sans être pénalisées, alors qu’un pirate informatique pourrait faire la même chose par d’autres moyens et en payer les frais? Où se situe l’équilibre entre la personnalisation de l’expérience client et la protection des renseignements?